Le voyage nothombien
Bienvenue sur le voyage nothombien.
Merci de vous connecter ou de vous enregistrer.
Bonne visite sur le forum!

Le voyage nothombien


Partagez | 
 

 Psychologie magazine.be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mrs Lovett
Admin' dont la tonne de chocolat blanc ingurgitée par an n'égale pas celle d'Amélie Nothomb...
Admin' dont la tonne de chocolat blanc ingurgitée par an n'égale pas celle d'Amélie Nothomb...
avatar

Messages : 12025
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 25
Localisation : Chez Meert avec Amélie

MessageSujet: Psychologie magazine.be   Sam 10 Sep - 12:49

Isabelle Blandiaux
Jamais de répit, jamais de repos. Avec 72 romans écrits dont 20 publiés, Amélie Nothomb incarne le flux créatif continu, absolu, obsessionnel. L’interrompre, c’est faire perdre pied à cette exaltée qui noircit les pages en un geste à la fois cathartique et fondateur. Elle a fait de sa fragilité fondamentale une force mais demeure pétrie d’angoisses malgré sa « nature mystique ».

Propos recueillis par Isabelle Blandiaux


Sommaire
Amélie Nothomb « C’est très fatiguant d’être moi »
Vous semblez quelqu'un de très déterminé
Considérez-vous que l’écriture vous a sauvé la vie ?
La forme du dialogue semble vous être chère. Est-ce le reflet d’une sorte de dialogue mental ?
L’amour idéalisé, absolu, noble, dans la démesure, que l’on croise le plus dans vos livres. C’est aussi votre façon d’aimer ?
Croyez-vous en un dieu ?
Dates clés
« J’aurais pu devenir autiste, j’ai plutôt bien tourné finalement… » Amélie Nothomb se livre sans fard cette fin de matinée-là, dans le petit bureau qu’elle occupe chez son éditeur parisien, Albin Michel. Un sas entre son univers littéraire autant que mental et le monde extérieur, où répondre aux nombreuses lettres « bouleversantes » de ses lecteurs1. « Cela me prend des heures chaque jour mais c’est plus fort que moi. Je rêvais de recevoir du courrier quand j’étais adolescente et je n’en recevais pas… Parfois, on ne se rend pas compte qu’on entre en relation avec des gens perturbés, déséquilibrés. J’apprends lentement à être plus prudente. » Depuis vingt ans, son écriture acérée et vitale, taillée dans une langue simple, expérimente les pentes vertigineuses de l’humanité. « Je peux trouver les pires monstres en moi : l’assassin, le manipulateur, le tricheur, le violeur… Il suffirait de peu pour qu’ils se réveillent, je dois assumer cela », dit-elle. Tel est le prix de son équilibre précaire qu’elle rétablit tous les matins, un stylo à la main. Ses romans composent son « journal intime impossible », un rébus kafkaïen de sa personnalité à la fois flamboyante et rongée par un sentiment de culpabilité permanent. Excessive en tout, Amélie Nothomb ne laisse pas indifférent. Ses détracteurs disent qu’elle s’est construit un personnage fantasque. « Dans toute relation humaine, le masque intervient », rétorque-t-elle. « Je n’étais pas du tout préparée à cette médiatisation et je fais très sincèrement ce que je peux… »

Découvrez l'article intégral dans Psychologies Magazine

Source : http://www.psychologiesmagazine.be/fr/Moi/Amelie-Nothomb-C-est-tres-fatiguant-d-etre-moi

_________________
Un être qui a compté compte toujours, A.N.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-voyage-nothombien.forumactif.org
 
Psychologie magazine.be
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psychologie magazine.be
» BlenderArt Magazine
» Les 50 meilleures séries TV anglo-saxonnes selon le magazine Empire
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» Recherche Magazine Fripounet années 90 à 93

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le voyage nothombien :: Presse 2011-2012-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit