Le voyage nothombien
Bienvenue sur le voyage nothombien.
Merci de vous connecter ou de vous enregistrer.
Bonne visite sur le forum!

Le voyage nothombien


Partagez | 
 

 El Pais journal espagnol (janvier 2011)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mrs Lovett
Admin' dont la tonne de chocolat blanc ingurgitée par an n'égale pas celle d'Amélie Nothomb...
Admin' dont la tonne de chocolat blanc ingurgitée par an n'égale pas celle d'Amélie Nothomb...
avatar

Messages : 12025
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 26
Localisation : Chez Meert avec Amélie

MessageSujet: El Pais journal espagnol (janvier 2011)   Mar 4 Jan - 18:29


El País Semanal - version hebdomadaire du quotidien espagnol - a recueilli cette semaine, l'opinion de 50 auteurs, en majorité hispanophones, afin de répondre à une même question : "Pourquoi j'écris ?". Vocation, devoir ou manière de vivre ?


Pourquoi écrire ? Pourquoi avoir choisi les mots ? "C'est fantastique de dédier sa vie à ce que l'on sait bien faire", confie Ken Follet. Déjà soulevée par Libération en 1985, cette interrogation amène des réponses diverses et originales. Eduardo Mendoza, Umberto Eco, Luis Muños, Andrés Neuman, Amélie Nothomb ou encore Manuel Vicent ou Mario Vargas Llosa répondent avec sincérité lors d'une enquête publiée le 2 janvier 2011 dans le journal espagnol. "L'écriture est au centre de tout ce que je fais" déclare Vargas Llosa, Nobel de littérature 2010. Pour certains écrire est une vocation, un devoir, une sorte de mission, une façon de donner voix à ce qui n'en a pas. C'est un témoignage nécessaire, une manière d'aider, de faire en sorte que l'Histoire ne se répète pas. Pour d'autres, Luisa Castro, Mark Haddon, Elvira Lindo ou encore Mario Vargas Llosa, l'écriture est ancrée au coeur d'une existence ; comme une manière de vivre, quelque chose de naturel, écrire devient un rituel, un quotidien nécessaire et vital. Amélie Nothomb apparente l'écriture à l'amour, Almudena Grandes à une jouissance, Andrès Neuman parle d'un pansement à la douleur.

Les réponses ont chacune leurs particularités, leurs nuances, certains ne s'étaient jamais posé la question. Comme Felipe Benitez Reyes, certains ne voient même pas l'intérêt de se la poser et pour d'autres, comme Carlos Fuentes, la réponse prend une teinte existentialiste : "Parce que je respire ?".


Source :
http://www.lexpress.fr/culture/livre/50-ecrivains-repondent-a-el-pais-pourquoi-j-ecris_949489.html

_________________
Un être qui a compté compte toujours, A.N.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-voyage-nothombien.forumactif.org
 
El Pais journal espagnol (janvier 2011)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo de la semaine du 1er janvier 2011
» Nouveautés et Acquisitions - Janvier 2011
» Janvier 2011 [Delcourt]
» Vos plus belles photos du mois de janvier 2011
» Festival BellyFusions #3 du 21 au 23 janvier 2011 à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le voyage nothombien :: Presse 2010-2011-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit